Ville de Macamic

La diversité des services offerts aux citoyens témoigne de la vitalité de la Ville de Macamic. Couvrant une superficie totale d’environ 240 km², Macamic compte deux territoires urbains, une vaste campagne avec des terres agricoles, des forêts immenses et des sites de villégiature très prisés. À cet égard, plusieurs développements domiciliaires, dont le plus récent est Fortin-les-Berges, contribuent à la croissance la ville qui compte à ce jour un peu plus de 2 850 habitants.

Centre-ville

Situé à la jonction des routes 101 et 111, le secteur urbain de l’ancienne Ville de Macamic est bordé par le lac Macamic (nord, nord-est) et par la Rivière Loïs à l’est. Le lac Macamic, dont la superficie dépasse les cinquante (50) kilomètres carrés, est un grand plan d’eau qui sort de l’ordinaire : environ 77 000 m de rives, une vingtaine d’îles, dont une héronnière nationalement reconnue que l’on peut apercevoir depuis le poste d’observation du site du Grand Héron, de superbes plages et de magnifiques rivières, une bonne qualité de pêche autant en hiver qu’en été; également, près de cent vingt-cinq (125) résidences principales et secondaires sont disséminées sur son pourtour, ce qui confère à ce lac une vocation multi-usages.

Secteur Colombourg

Situé dans le 2e-et-3e Rang de Colombourg, à l'ouest du centre-ville, le secteur urbain de Colombourg est accessible depuis les routes 393 et 101 via les 2-et-3e Rang de Colombourg et 2e-et-3e Rang Ouest ainsi que depuis la route 111 via la traverse de Colombourg. Le secteur Colombourg présente l’un des sommets les plus élevés d’Abitibi-Ouest; ce dernier est situé dans un secteur protégé que l’on appelle la Montagne à Fred où le retrait des eaux du grand lac Barlow-Odjibway a laissé des traces que l’on peut observer sous la forme de rivières de roches. L'élévation de cette montagne est de 350,6 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait un des sommets de la plaine argileuse qui a le mérite d'avoir été considéré dans le schéma d'aménagement régional.